Contexte

Depuis le 1er janvier 2008, la norme NF C 15-100 oblige l'installation du RJ-45 (en fait des prises 8P8C avec un câblage à 2 ou 4 paires torsadées) pour les bâtiments neufs, extension et rénovation complète.

Source : Wikipédia

... tout cela part assurément d'un bon sentiment. En pratique, la très large majorité des bâtiments neufs n'ont rien changé d'autre que la forme de la prise visible dans le mur : on passe d'une prise en T à une prise en RJ45 acceptant RJ11 et RJ45. Le flux réseau circulant n'a pas changé (uniquement le téléphone), ni le câblage des prise qui est toujours fait de manière à économiser 6 des 8 brins constituant le câble téléphonique.

Pourtant, il existe des solutions permettant de disposer d'un réseau domestique digne de ce nom.

Objectifs

Confronté à la situation énoncée ci-dessus, je me suis beaucoup documenté pour trouver une solution à la fois pertinente et pas trop coûteuse pour disposer, sur chaque prise RJ45 murale, d'un flux réseau ou téléphonique "à la demande".

Ce ticket se présentera sous la forme d'une étude de cas. Mon objectif étant de détailler la démarche que j'ai suivie et les modestes travaux réalisés pour mener à bien la conversion de mon réseau téléphonique en réseau domestique.

Limites

L'installation décrite dans ce ticket permettra de mapper chaque prises murale soit sur le réseau local informatique, soit sur la ligne téléphonique France Télécoms : mais pas les deux à la fois (c'est possible, mais plus cher : voir en fin de billet).

Sur une telle installation, le téléphone lié aux offres triple play (Voix sur IP) devra être situé à proximité de la baie de brassage (point d'arrivée DTI où sera placée la box) : il faut donc envisager des téléphones satellites ou wifi si c'est bloquant dans votre cas.

La télévision par Internet pourrait ne pas fonctionner : n'ayant pas pu le tester, je ne m'avance pas sur ce point. J'ai cependant lu que la télévision des box opérateurs passe sur n'importe quel port réseau de la box, donc ça devrait fonctionner.

Pré-requis

Avant toute chose, le seul pré-requis est que toutes les prises téléphoniques du logement arrivent en un même point : normalement, sur un boitier DTI sur lequel arrive le câble téléphonique France Télécom.

Si vos prises téléphoniques murales sont en T, ce n'est pas grave car vous pouvez les changer pour y installer des prises murales RJ45 : ce point ne sera pas abordé dans ce billet, mais ne représente pas un gros investissement ni financier, ni horaire.

De manière général, il faudra envisager l'achat des matériels suivants :

  • Autant de modules de brassage que vous avez de prises murales à câbler
  • Un boîtier DTI RJ45
  • Un filtre ADSL maître
  • Autant de cordon RJ45 de brassage que vous avez de modules de brassage

Voici les références que je conseille ; ce sont celles avec lesquelles j'ai réalisé mon installation, et c'est français  :

  • Module de brassage : Legrand 413002
  • Boîtier DTI : Legrand 413008
  • Filtre maître : Legrand 413015 (supporte jusqu'à 3 prises téléphonique murales en plus du modem)
  • Cordon de brassage RJ45 : tout dépend de la longueur nécessaire pour relier les modules de brassage à votre box (n'importe quel câble RJ45 fera l'affaire)

Les liens ci-dessus permettent de consulter les documentations de montage de chaque matériel.

Prises murales

Câble téléphonique utilisé

Avant toute chose, il va vous falloir déterminer quel type de câble est utilisé sur vos prises murales. Pour se faire, démonter une prise pour accéder au câble et en observer la gaine ainsi que la couleur des brins. Pour m'aider dans ce travail, je me suis basé sur l'excellent article du site www.misfu.com.

Pour récapituler, le câble téléphonique le plus répandu semble être du 120 Ohms, reconnaissable à leur brin rose.

Schéma de câblage

Dans notre cas, il faut câbler nos prises (puis nos modules de brassage) pour en faire des câbles droits supportant du Gigabit (théorique, ne vous emballez pas). Pour se faire, il vous faudra câbler les 8 brins de chaque câble sur vos prises RJ45 en respectant toujours le même code pour lier un point (numérotés de 1 à 8, tout simplement) à la couleur du brin (dépend, comme vu juste au-dessus, du type de câble).

Ci-après deux tableaux d'association selon le type de câble.

Câble norme IBCS 120 Ohms

Point Couleur
1 Gris
2 Blanc
3 Rose
4 Orange
5 Jaune
6 Bleu
7 Violet
8 Marron

Câble norme EIA/TIA 100 Ohms

Point Couleur
1 Blanc/Orange
2 Orange
3 Blanc/Vert
4 Bleu
5 Blanc/Bleu
6 Vert
7 Blanc/Marron
8 Marron

En pratique

Un rapide câblage sur un câble 120 Ohms permet d'assembler la prise selon les deux photos suivantes sur lesquelles on remarque bien les numéros de point gravés sur le module de la prise murale (dans mon cas, des prises RJ45 Schneider odace), ainsi que la couleur des brins qui y sont associés.

Câblage prise murale 1

Câblage prise murale 2

... l'opération étant à répéter sur chaque prise murale. :)

Installer l'armoire électrique

Pour faire cela proprement, il vous faut un rail disposant de suffisamment de place pour y loger l'ensemble des matériels énumérés plus haut. Si ce n'est pas le cas, peut-être faut-il envisager d'installer une nouvelle armoire électrique plus petite : certaines sont d'ailleurs conçues pour accueillir des Box ADSL.

Les modules de brassage

Ces petits modules doivent être montés en deux temps : il faut tout d'abord connecter le module à l'extrémité de chaque câble téléphonique arrivant dans votre armoire en suivant les mêmes règles que pour câbler les prises murales, puis il faut mettre en place le module sur le rail.

Vous noterez que chaque module peut se voir associer une étiquette ainsi qu'une illustration de son utilisation (tv, multimédia, téléphone, auto).

Le boîtier DTI

Comme vu précédemment le boîtier DTI représente le point sensible où arrive la ligne France Télécom. La plupart du temps, les brins gris et blanc sont ceux utilisés pour la ligne téléphonique et sont les seuls du câble FT à connecter au DTI : assurez-vous que ce sont bien ceux-là qui sont actuellement connectés sur l'installation que vous mettez à niveau.

Après avoir connecté l'entrée FT, il suffit d'installer le nouveau DTI sur le rail.

Le filtre maître

Le filtre maître ne représente aucune difficulté : il suffit de le placer sur le rail et de le connecter au DTI au moyen d'un câble de brassage RJ45. Ensuite, vous pourrez connecter votre box via un câble RJ11 depuis la sortie "modem" du filtre jusqu'à l'entrée de ligne ADSL de votre box.

Branchement modem

Si certaines prises murales doivent transmettre la ligne FT directement, c'est maintenant qu'il faut le définir en connectant le module de brassage associé sur une des sortie "Phone " du filtre maître.

La box

Ne reste plus qu'à connecter les modules de brassages des prises qui devront faire circuler votre réseau domestique. Il s'agit tout simplement de connecter en RJ45 les modules de brassage sur votre box (ou un switch connecté à la box).

L'ensemble

Une fois le tout en place, vous devriez avoir un joli sac de nœuds dans votre armoire !

Armoire câblée façe

... une fois l'armoire rhabillée, l'affaire est plus vendeuse :

Armoire complète

Schéma d'exemple d'installation

Suite à vos commentaires, voici un schéma partiel de mon réseau qui pourra aider à mieux cerner les câblages. Je l'ai simplifié pour ne garder que l'idée essentielle : transformer toutes les prises murales RJ45 en prise de réseau local.

Schema_personnal_network.png

Conclusion

Un réseau local qui en jette

Avec un investissement très raisonnable, je profite désormais d'un véritable réseau domestique intégré à l'appartement. Contre toute attente, les débits de transfert sur les câbles téléphoniques 120 Ohms sont très bons : sans avoir fait un test aux limites, je fais des transferts de fichier à 70Mo/s stabilisés entre les deux points les plus distants de mon réseau (deux prises murales différentes, elles mêmes connectés à des switch ... ).

Pour aller plus loin : solutions triple-play

C'est le top du top pour une installation de réseau domestique : ces solutions permettent de faire circuler dans toute prise RJ45 murales les trois flux propres aux offres triple-play : voix (VOIP, pas le flux FT qui est devenu inutile chez 99% des particuliers), data (Internet et réseau local) et tv (télévision sur Internet de l'opérateur).

Ces solutions peuvent venir en complément de l'installation décrite dans ce billet; en effet, il suffit bien souvent de disposer d'un nouveau module "intelligent" par lequel transite toutes les données : ce module coûte cependant aussi cher que l'ensemble de mon installation pour 3 prise murales ... Notons toutefois que les câbles téléphonique 120 Ohms semblent sous-dimensionnés pour une telle installation, et qu'on préférera poser de nouveaux câbles Ethernet dignes de ce nom (catégorie 6 de préférence pour être tranquille).